A propos de l'œuvre d'art

peinture paysage de la ville de New York, sur toile en lin, encollé sur plaquette MDF série urbaine 2016

A propos de l'Artiste

L’œuvre de Laura Michelino, inspirée des séjours dans sa ville natale, Sao Paulo, nous parle de simultanéité, fractionnement et densité. Elle nous confronte avec ces trois éléments, caractéristiques de nos sociétés et nos villes aujourd’hui : Simultanéité, multiplicité d’événements, superposition d’information, multiplicité de sons, multiplicité des directions, multiplicité d’obstacles, multiplicité des différences qui deviennent des compléments. Fractionnement, de l’information, de l’image, discontinuité d’événements, discontinuité des structures, discontinuité des réseaux. Densité, d’habitants, d’immeubles, d’autoroutes, des voitures, d’usines, vraiment un paysage urbain dense, cette densité qui nous fait sublimer le vide du rural. Elle est capable de nous faire prendre du recul et de la distance, pour pouvoir porter un regard sur la ville, l’analyser, réfléchir sur sa structure chaotique, sur la vitesse avec laquelle nous l’habitons, sur son rapport avec la nature, sur sa densité urbaine et d’usage, sur la place de l’homme dans cette structure. Elle regarde la ville avec d’autres yeux, elle arrive à représenter le chaos de la ville, en lui redonnant un ordre, un sens, une logique, un équilibre, on peut dire qu’elle a apprivoisé le chaos. Elle porte sa ville natale en elle, et en même temps elle est étrangère, elle ne l’habite plus, et c'est grâce à cette mobilité qu’elle obtient un certain détachement, une certaine liberté, qui fait de son regard, un regard contemporain. La cohérence de l’œuvre est complète au moment où on trouve aussi dans sa technique artistique une profondeur qui révèle simultanéité, fractionnement et densité.

NY-2016

par Laura Michelino

2016
peinture acrylique sur toile en lin
$ 1,200
Taille
41 x 55 x 1 cm
Provenance
france

Recommendations